La Brosse 2003


(les vidéos)
Cliquez sur les photos pour les agrandir.


Passez avec la souris sur la vidéo pour faire apparaitre les boutons de navigation en transparence sur la vidéo et cliquez sur le bouton Play


La dernière version du player Flash est nécessaire pour voir la vidéo
Télécharger la dernière version du player Flash


La deuxième édition était à la hauteur de la première.
Les premiers attelages partent vers 2 heures sous un ciel gris avec une température assez clémente. Malgré la pluie de ces derniers jours, le parcours est pas trop détrempé.
La succession de bois et de plaine évite la monotonie et les chiens avalent les kilomètres à un bon rythme.
Mais le café du point chaud n'est pas de refus.

De même les chiens ne boudent pas l'eau mis à leur disposition.
Après la mésaventure de l'année dernière (cf Photos et Vidéo 2002), Laurent a décidé de modifier le parcours et on revient au bivouac par le fond de la vallée.
Une dernière côte et on arrive sur le plateau de la Brosse.
Mais là, Surprise !!!, en débouchant du bois, des voitures garés le long du chemin et un peu plus loin des chasseurs.
Si les participants ne sont pas inquiets par les chasseurs, lorsque les organisateurs von partir, ils arriveront au moment ou les chasseurs remettent les chiens dans les voitures. Dominique Loup Mallard et sa fille, ainsi que moi même passont dans le champ car il y a un ou deux chiens qui trainent autour des voitures.

Ken met un peu de mauvaise volonté à renter dans le champ et veut passer entre les voitures mais après une petite mise au point, l'attelage contourne les voitures.
Lorsque Laurent arrive, les chiens des chasseurs sont rentrés et Laurent passe entre les voitures pour atterir dans le tableau de chasse étalé au milieu du chemin. Chacun des quatre malamutes se sert au passage et l'attelage continue direction le bivouhac avec son repas du soir dans la gueule. Laurent doit récupérer un à un les 3 faisans et la perdrix alors que les chasseurs sont morts de rire.
Au moins, ils sont cool.
Après avoir bien rit de son histoire, on a droit au vin chaud. (qui, cette fois, est bien dosé, pas trop épicé). Puis on re-prépare les attelages pour l'étape de nuit.

Ayant deux jeunes chiennes de 13 mois dans l'attelage, je reste à la stake. Pendant qu'on discute, un appel : un kart a cassé sa roue. On part dans la nuit avec deux quads récupérer l'attelage. Marc fonce devant avec son Warrior 250. Moi, j'ai pris un 125 "automatique" d'après Marie Ange. Je fonce moteur à fond avec un phare sur deux. Finalement à 2 km de l'arrivée, je retrouve Marc et l'attelage à la "roue cassée". C'est juste le tambour du frein qui s'est bloqué et ils l'ont enlevé. Quand , je dis à Fredo que je trouve que son quad avance pas, il me dit que c'est normal. Finalement de retour à la stake, on me dit que le quad est "semi-auto". J'ai fait 13 km en 1ère à fond la caisse. Houps !!!
Après cette expérience, on a attaqué le repas "Couscous" et que font des mushers quand ils se rencontrent, ils parlent de chiens et encore de chiens et toujours de chiens. Ha, et aussi des anciennes randos "Tu te souviens de la boîte qu'il s'est pris dans le devers". A minuit ayant refait le monde et le tour de nos souvenirs de campagne, direction le duvet.



A 7 h, les chiens comment à bouger dans les caisses.
On se lève sous la pluie : La Brosse sans la pluie, ça serait pas La Brosse.
Un petit déj, puis on attele pour contrôler le balisage avant que partent les attelages. Au bout de 500 m, une dizaine de tenus kaki au milieu du chemin puis un peu plus loin, les mêmes tenues kaki avec du orange. On vient de tomber dans une battue au gros gibier. Ils ont pas été prévenu qu'il y avait un rassemblement de chien de traîneau. On attend que Laurent, prévenu par téléphone, négocie avec le président de la chasse. Finalement, on repousse le départ à 11 h 30, le temps que la battue se termine. On repart contrôler le balisage après un 1/4 h d'arrêt dont les cinq dernières minutes où les chiens gueulaient : arrêté au bout de 500 m, c'est de l'abus. Avec Laurent et Fred qui passent ensuite en quad, il devait plus rester beaucoup de gibier dans le secteur. Après deux ou trois balises arrachées, on donne le départ, sous la pluie. Les attelages rentrent, trempés mais heureux.
Après un dernier vin chaud, chacun se sépare en se donnant rendez vous sur les prochaines randos ou au moins à Villebéon.


Photos et Vidéo 2003
Photos et Vidéo 2002

&rando=brosse_2003">Ajouter un commentaire

Il n'y a pas de commentaire pour cette randonnée

Rassemblements de randonneurs

Les rassemblements sur terre (8 rando)
Les rassemblements sur neige (1 rando)

Récits et comptes rendus de rassemblements !!!





Google

Les astuces

Galerie de photos de randonnée

Retrouvez nous sur FaceBook





Votre stage ou votre randonnée avec un musher professionnel

Notre boutique Vidéo

Plan du site
(Si votre navigateur ne permet pas d'afficher les menus...)
Infos légales
Tous droits réservés
Copyright 2002-2010

Haut de la page
La randonnée en traîneaux à chiens