L'orientation :

L'orientation avec la neige est plus difficile car elle recouvre les chemins et nivellent les reliefs. Seuls les courbes de niveau, les forêts et éventuellement les maisons lorsqu'elles ne sont pas recouvertes, permettent de se repérer par rapport à une carte.

La tempête se lève et les chiens se mettent dos au vent
La tempête se lève et les chiens se mettent dos au vent
Dans un 1/4 d'heure, l'attelage disparaissait de ma vue avec le brouillard
Dans un 1/4 d'heure, l'attelage disparaissait de ma vue avec le brouillard

La boussole

La boussole est obligatoire car elle seule permet de tirer une route lorsque plus aucun repère est visible (grande plaine du nord, brouillard, tempête...). Un attelage part devant et l'autre attelage qui possède la boussole le dirige par geste pour qu'il conserve le cap. Lorsqu'il risque de ne plus le voir, il lui fait signe de s'arrêter et le rejoint puis recommence l'opération. Une petite erreur de cap peut se traduire par une erreur de plusieurs kilomètres à la fin de la journée.

Sur le plateau du Haut-Forez
Sur le plateau du Haut-Forez
En montagne, la boussole permet de connaître l'azimut qu'on suit et selon qu'on monte ou qu'on descend, que le dévers soit à gauche ou à droite, on peut repérer sur la carte sur quel versant de la vallée ou de la montagne on se situe.
L'altimètre permet de savoir si on est au dessus ou en dessous du point qu'on souhaite atteindre (ou éviter) et si on doit plutôt monter ou plutôt descendre. Par contre, l'altimètre est lié à la pression atmosphérique qui peut changer très rapidement lors d'une tempête. Il faut donc le contrôler chaque fois qu'on est sûr du lieu où l'on se trouve

Brouillard dans les Alpes
Brouillard dans les Alpes

L'orientation dans la neige nécessite une maîtrise parfaite des techniques d'orientation en temps normal (interprétation des courbes de niveaux, visualisation d'un paysage à partir d'une carte, tenir un cap, tracer et relever un azimut).

L'histoire des mushers qui ont cherché pendant des heures dans la tempête ou le brouillard un refuge et qui se sont aperçus le lendemain matin lorsque le temps s'est levé, qu'ils avaient bivouaqué sur le toit ou à 20 m, n'est pas une légende.

Un petit topo par SkiTour

Le GPS

Il est complémentaire à l'orientation classique mais il ne remplace pas la carte et la boussole car il y a certain secteur ou il ne fonctionne (Pas assez de sattelite en vue) et vous pouvez en panne de batterie.
Plus d'infos

Les techniques de randonnée

Les techniques de conduite
Une journée de randonnée
L'orientation en hiver
La nivologie
Le GPS





Google

Les astuces

Galerie de photos de randonnée

Retrouvez nous sur FaceBook





Votre stage ou votre randonnée avec un musher professionnel

Notre boutique Vidéo

Plan du site
(Si votre navigateur ne permet pas d'afficher les menus...)
Infos légales
Tous droits réservés
Copyright 2002-2010

Haut de la page
La randonnée en traîneaux à chiens