La nivologie :

De la neige
De la neige
La nivologie est une science assez complexe et il existe des ouvrages très bien faits sur le sujet. Nous nous contenterons de donner quelques notions qui permettent de réaliser l'importance de la connaissance de la neige en randonnée.

Connaissances de bases sur les avalanches : un petit guide sur les avalanches

La neige est constituée de cristaux de glace d'eau. Selon la température, cette neige est plus ou moins mouillée. Plus la neige est mouillée, plus elle est lourde. La neige peut, après avoir commencé à fondre, regeler et devenir une neige transformée.

Lorsque la neige tombe, elle est généralement sèche et légère. Elle peut tomber sur une neige déjà transformée constituant une strate distincte.
S'il y a du vent, cette neige s'accumule sur la paroie, constituant des plaques à neige, ou sur le sommet de la crête sous forme de corniche. Lorsqu'un attelage passe sur la corniche, il passe au travers de la corniche ou celle-ci cède sous le poids et entraîne l'attelage dans le précipice.
De même, le poids d'un attelage qui passe sur une plaque à vent va provoquer son glissement vers le bas. Mais comme la neige a été agglomérée par le vent, c'est toute la plaque qui va partir et pas les quelques centimètres sur lequel repose le traîneau (comme ce serait le cas dans de la poudreuse). Le poids et le volume de la plaque va déclencher une avalanche qui va enfouir l'attelage.

Cette neige fraîche n'est pas très lourde et le frottement avec la strate du dessous suffit à la retenir le long de la pente.
Lorsque la température monte ou que le soleil tape sur la neige, celle-ci va commencer à fondre. Son poids va augmenter et le frottement avec la strate du dessous ne va plus suffire à la retenir. Elle va commencer à glisser déclenchant une avalanche car la neige qu'elle va rencontrer en glissant est, elle aussi, très instable. Le même phénomène se produit lorsque de la neige humide ou de la pluie tombe et provoque le départ de la couche du dessous.

Ainsi, la pratique de l'attelage sur des versants exposés au vent est dangereux avec la présence de plaques à neige.

La randonnée lors d'un redoux, d'une chute de neige humide ou d'un après-midi ensoleillé peut être dangereuse si des couloirs d'avalanches traversent le parcours.

Il est donc nécessaire de partir en randonnée en montagne avec quelqu'un qui connaît bien la montagne et de préférence le secteur que vous souhaitez visiter.

De toute façon, renseignez vous des risques d'avalanches et des secteurs dangereux avant de partir.
L'ARVA (Appareil de Recherche des Victimes d'Avalanches) ne vous protègera pas des avalanches mais il permettra de retrouver plus rapidement une victime, à condition que chaque musher en porte un et qu'il soit correctement installé. Apprenez à effectuer des recherches avec afin de ne pas être pris au dépourvu le jour de l'accident.

Le Club Alpin édite des ouvrages assez complets (et techniques) sur ce sujet. Les randonneurs à ski sont en général assez pointus sur ce sujet (ils payent chaque année un lourd tribu à la montagne pour être conscients des risques).

L'Association Nationale pour l'Etude de la Neige et des Avalanches


Cette association regroupe des collectivités, des professionnels et des particuliers concernés par les risques avalancheux. Elle réalise des travaux afin d'améliorer la préventions des avalanches et l'éfficacité des secours en cas d'avalanches. Elle édite un bulletin trimestriel qui présente ses études.
http://www.anena.org

Les techniques de randonnée

Les techniques de conduite
Une journée de randonnée
L'orientation en hiver
La nivologie
Le GPS





Google

Les astuces

Galerie de photos de randonnée

Retrouvez nous sur FaceBook





Votre stage ou votre randonnée avec un musher professionnel

Notre boutique Vidéo

Plan du site
(Si votre navigateur ne permet pas d'afficher les menus...)
Infos légales
Tous droits réservés
Copyright 2002-2010

Haut de la page
La randonnée en traîneaux à chiens