A savoir avant de partir en randonnée avec chiens de traîneau

I) Le choix de la randonnée.


Pour une première expérience de la randonnée en traîneau à chien, ne prenez pas un raid en autonomie complète pendant un mois en Finlande en février. Bien que dormir dans un abri par - 40 °C dans la taïga est une expérience enrichissante,
Suivant votre forme physique et votre résistance au intempéries, vous pouvez commencer par un séjour avec retour chaque soir à l'hôtel ou on peut se changer, prendre une douche, manger au restaurant.

Si vous êtes plus agréris, un raid dans les Alpes avec nuitées dans des refuges est l'occasion d'être complètement immergé dans le monde des chiens de traîneau et le plaisir d'une bonne douche après une semaine à faire des toilettes de chat. Il est possible de commencer par un week end avec une nuit en refuge pour découvrir.

Si vous êtes un habitué de la randonnée avec nuit sous la tente et que vous pratiquez deux à trois heures de sport par semaine, un raid de cinq jours en Scandinavie, dans le Grand Nord ou dans les Alpes françaises peut être une expérience inoubliable.

II) Les affaires à emmener.


Dans le cas d'un raid en autonomie, vos affaires sont dans votre traîneau et n'oubliez jamais quand vous remplissez votre sac que c'est vous qui pousserez le traîneau lorsqu'il sera coincé. Alors soyez sympa avec les chiens, n'emmenez que ce qui est indispensable. C'est l'occasion de se passer d'un tas de gadgets inutiles.

Les appareils électriques n'ont jamais fait bon ménage avec la neige. De plus les prises de courants sont assez rares dans les refuges. Donc si le séjour n'est pas une randonnée en étoile avec retour à l'hôtel chaque soir, oubliez rasoir électrique, baladeur, radio, sèche cheveux... Pour les appareils photos, Choisissez un appareil compact et si possible étanche.

Si vous avez choisi une randonnée en refuge, prévoyez un duvet -5 ou -10 °C car le pöel peut s'éteindre dans la nuit et le matin, il fait frais. Si vous avez choisi un raid en tente, prenez un duvet adapté à la température de la région. (- 25 °C en France, -40 °C en Scandinavie ou dans le Grand Nord Canadien). Vérifiez si le musher vous fournit pas du matériel avant d'investir.

III) Les Vêtements.


Prenez des vêtements chauds et qui ne vous serre pas car il va falloir pousser, patiner, courir, enfin quoi, aider les chiens. Les affaires de ski sont bien adaptés. Prenez une veste étanche, une paire de chaussure étanche et chaude (pas des moon boots, c'est pas pratique pour marcher) car la neige, ça mouille.
De même, emmenez de quoi vous changez complètement. On fait pas un concours d'élégance mais il est sympa d'avoir de quoi se changer pour pouvoir mettre ses affaires mouillées à sécher au dessus du poël du refuge.
Sans investir comment un musher car vous en aurez, normalement, moins l'utilité, les conseils sur le choix des vêtements pour les mushers peuvent être intéressants dans le choix de votre garde robe pour cette randonnée.

VI) Les petits plus.


Pour la toilette, si vous ne revenez pas chaque soir dans un hôtel ou un gîte avec douche, penser aux lingettes pour bébé. Ceci vous permet de vous laver sans eau même par température négative.
N'oubliez pas de prendre une lampe électrique. L'idéal est la lampe frontale qui permet de chercher dans son sac avec les deux mains. N'oubliez pas de prendre des piles de rechange.
N'oubliez surtout pas les lunettes de soleil (indice 3 ou 4 minimum) et la crème solaire (indice 15) car avec la neige et l'altitude, le soleil peut vous brûler gravement et vous rendre temporairement aveugle.

Professionnels de la randonnée

Choisissez votre randonnée ou votre stage

Ce qu'il faut savoir pour partir en randonnée





Google

Les astuces

Galerie de photos de randonnée

Retrouvez nous sur FaceBook





Votre stage ou votre randonnée avec un musher professionnel

Notre boutique Vidéo

Plan du site
(Si votre navigateur ne permet pas d'afficher les menus...)
Infos légales
Tous droits réservés
Copyright 2002-2010

Haut de la page
La randonnée en traîneaux à chiens