Les gants :

gants polaires en sous couche
gants polaires en sous couche © Expé
Ils sont primordiales avec les chaussures. Ils protègent les mains du froid et de l'humidité.
Les gants de ski fourrés ne sont pas adaptés : lorsque vous avez les mains mouillées par la neige, vous ne pouvez pas les remettre. Ils sont très longs à sécher lorsqu'ils sont été trempés et sont rarement étanches de longs heures.
Les gants de cuir sont rapidement trempés par la neige.

Surgants pour la neige
Surgants pour la neige © Expé
La solution que j'ai adapté est un système trois couches comme pour les vêtements : des gants de soie, une paire de gants en polaire et une paire de sur-moufles étanches. Ainsi, je peux enlever les surmoules pour les manipulations, voir les polaires sans avoir les doigts qui collent au métal. Lorsque l'un des paires est mouillée, je peux la changer indépendamment des autres et je peux ne mettre que les sur-moufles lorsqu'il fait chaud. J'emmène trois paires de soie, trois paires de polaire dont deux windstopper et deux paires de surmoules au cas ou j'en perde une.

Les mitaines permettent, lorsque il fait pas trop froid, de dégager les doigts pour manipuler et de remettre le capuchon lorsque on conduit. On a ainsi un ensemble gant-moufle. Prenez les 1 ou 2 tailles au dessus afin de pouvoir mettre en dessous des gants de polaires fins ou des gants de soie.

Le matériel pour s'habiller

Les vêtements
Les sous vêtements
Les gants
Les chaussures
Les guêtres
Les chaussettes
La tête
Les vêtements pour le Grand Nord





Google

Les astuces

Galerie de photos de randonnée

Retrouvez nous sur FaceBook





Votre stage ou votre randonnée avec un musher professionnel

Notre boutique Vidéo

Plan du site
(Si votre navigateur ne permet pas d'afficher les menus...)
Infos légales
Tous droits réservés
Copyright 2002-2010

Haut de la page
La randonnée en traîneaux à chiens